Symposium "LE FUTUR DU CIMENT"

200 ans après Louis Vicat

UNESCO, Paris, France

Du 6 au 8 juin 2017

 

Le développement durable est au cœur de la nouvelle stratégie mondiale à l’horizon 2030. L’édification d’une société urbaine – qui soit juste et respectueuse de l’environnement, qui favorise l’intégration sociale – suppose une architecture innovante, un urbanisme réfléchi, une construction audacieuse.

Alors que l’œuvre de Le Corbusier vient d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité, ces enjeux technologiques de la construction étaient déjà ceux de Le Corbusier comme ils l’ont été de Bernard Zehrfuss quand il a conçu – avec les architectes Breuer et Nervi – le nouveau siège de l’UNESCO. Cet hymne au béton, au ciment est encore aujourd’hui célébré. Et il a paru légitime qu’après avoir rendu hommage à Zehrfuss en 2016, la CNFU s’engage aux côtés des cimentiers qui prolongent aujourd’hui ce savoir-faire.

Cet hommage à Louis Vicat vient ainsi s’inscrire dans la lignée des inventeurs français, des innovateurs d’aujourd’hui. Le ciment est en effet un matériau ancien dont le mécanisme d’élaboration a été décrypté par cet ingénieur français, Louis Vicat. Sa maîtrise a bouleversé la pratique de l’architecture et provoqué l’apparition de nouvelles méthodes de construction, pour les bâtiments comme pour les infrastructures. Facilitant ainsi les échanges entre territoires, s’adaptant à la croissance démographique et aux transferts de populations, ce matériau continue à accompagner les mutations sociales dans le sens d’un développement durable multiforme.

« The Future of Cement » va permettre de discerner certaines des innovations qui influenceront les 200 prochaines années, portées par les continuelles évolutions du procédé de fabrication, du matériau lui-même et de ses applications béton.

 

Daniel Janicot, Président de la Commission nationale française pour l’UNESCO

 

Depuis 200 ans, le matériau ciment n’a eu de cesse d’accompagner l’évolution de notre société. Au cœur d’une filière béton innovante et dynamique, le matériau ciment améliore constamment ses procédés pour offrir des solutions constructives au service de l’intérêt général.

« The Future of Cement », symposium scientifique international organisé à l’occasion du bicentenaire de la découverte des lois de l’hydraulicité du ciment, démontre dans un contexte post COP 21, l’engagement de ce matériau pour la construction durable ainsi que l’apport du matériau béton à ce paradigme : moins de CO2, moins d’énergie et toujours plus de performances, de sécurité, d’esthétisme et de confort.

Partenaire engagée de la mutation profonde de l’urbanisme et de la construction, la filière ciment-béton offre de réels gains environnementaux grâce à son modèle d’économie circulaire axé sur la proximité de la ressource, l’approvisionnement durable et responsable, l’écologie industrielle, l’écoconception et la durabilité des réalisations.

Ce symposium international est l’expression même de la vitalité de notre industrie et nous sommes particulièrement heureux de réunir la communauté scientifique de tous pays autour des dernières innovations relatives aux matériaux ciment et béton.

 

Raoul de Parisot, Président de l’ATILH & Anne Bernard-Gely, Directeur Général de l’ATILH

 

 

© HOPSCOTCH CONGRÈS

Copyright © key4events - All rights reserved